Bienvenue chez nous! les 24 et 25 février 2018

 
15 ans… et depuis, on a grandi

Il peut paraître bizarre d’avoir choisi ce titre pour notre 15 e édition alors qu’elle sera amputée d’une journée. Je vous dois quelques explications.

Notre comité organisateur compte plusieurs jeunes parents d’enfants de 2 ans à 7 ans. Pour couronner le tout, notre « superwoman » Isabelle s’est engagée en politique municipale, comme si elle n’en avait pas assez sur les bras ! Et je travaille encore à temps plein une bonne partie de l’année, et la cabane à sucre… alowette !!!

Être disponible pour une période de 5 à 6 jours pour la préparation avant, une présence assidue pendant, et après quand c’est fini pour tout remettre en état, devenait de plus en plus essoufflant.

Le succès remporté par « la campagne en blues » nous a également ouvert les yeux. Un tel succès financier avec une seule soirée nous a fait réfléchir sur notre organisation. Une évaluation en profondeur sera faite après le bilan du Festival.

Festitrad de St-Gabriel…

Un autre joueur s’est ajouté dans le calendrier des événements trad. Le Festitrad de St-Gabriel en sera cette année à sa 3 e édition. Curieusement, nous n’avons pas réussi à remplir nos soirées au cours des deux dernières années, et ce, même si nous avions des programmations exceptionnelles.

Ne croyez pas que je sois déçu, au contraire, toutes nouvelles occasions données à ces musiciens de talent de se produire est un bonus. Le monde de la musique traditionnelle est extraordinaire. Ce sont des gens gentils, généreux et super sympathiques. Il suffit de voir et d’entendre les jams dans la sacristie avant, pendant et après les spectacles. Jamais je ne me serais investi autant pour n’importe quelle autre sorte de musique…

La 15 e édition sera un succès de participation sans précédent. Jamais nous n’avons vendu nos billets si rapidement. À Noël, nous avions déjà plus de 125 billets vendus, du jamais vu !

Plusieurs personnes sont déçues de ne pas s’être procuré leur billet assez tôt. Je ne pensais jamais que le Festival deviendrait un happening à ce point ! Dorénavant le prochain mot d’ordre sera… « si tu veux avoir un billet, n’attend pas trop longtemps parce qu’il n’en restera plus » !!!

J’écoutais l’autre jour une entrevue de Laurent Saulnier (Festival de Jazz, Les Francofolies, etc) à Radio-Canada. Il disait comment il aimait vivre et participer aux festivals parce que dans sa définition du mot festival, il y a le mot « fête » ce qui implique souvent une explosion de plaisir.

C’est ce que nous souhaitons aux 300 personnes qui ont réussi à se procurer un billet.

Bon Festival !!!

15 ans… et depuis, on a grandi (2)

15 ans, quand même ! Une idée de rien, que des rencontres d’amis avec comme toile de fond, la musique traditionnelle.

14 ans, les plus grands musiciens du Québec et d’ailleurs, ont passés sur notre scène.

Des amitiés de la région, du Québec, de l’Ontario et des États-Unis…

Près de 40 000$ remis à la communauté…

Deux prix Patrimoine…

Le Festival est une réussite Bermigeoise. À cette idée de fou s’est greffée une formidable équipe de bénévoles généreux, imaginatifs, qui n’ont jamais renoncé à travailler pour toujours améliorer notre produit. À ceux et celles qui ont fait partie des comités organisateurs à un moment ou l’autre, vous avez toute mon admiration. Vous êtes inspirants. Quel plaisir j’ai eu à travailler à vos côtés. Le succès du Festival vous revient en grande partie.

Je ne voudrais pas oublier de remercier nos techniciens de son, Isabelle Lachance et Dominic Lampron, Mathieu à la restauration, le « Gosseux » pour le bar et les tableaux offerts aux encans, et à nos nombreux bénévoles pour leur implication dans l’hospitalité, l’accueil et la qualité que sont les gènes des Bermigeois et Bermigeoise.

Merci à la municipalité pour son soutien, à la Fabrique pour sa généreuse collaboration et enfin à nos fidèles commanditaires sans qui rien de cela ne serait possible.

Enfin, un merci spécial à une artiste au talent remarquable… Annie Bourgeois a su rendre dans ses œuvres, toute la sensibilité, le sens de la fête et l’émotion du Festival. Son dernier dessin en est une excellente preuve ! Annie, tes dessins sont pour nos yeux ce que la musique est à nos oreilles. Merci de ta précieuse collaboration et ton amitié.

… Et à Claude que j’aime.