Bienvenue chez nous pour le festival de Saint-Bernard-de-Michaudville 22 février et 23 février 2020


17e édition, 16 ans de souvenirs, de bonheur et de plaisir. Après 16 ans, c’est facile, tout roule dans l’huile… que non ! Choisir une programmation qui va vous jeter à terre avec des groupes peu connus, quel défi. On veut juste vous rappeler : on aime ce que vous aimez. Soyez assuré que vous allez passer une soirée mémorable !

Nous avons perdu au mois de novembre un être exceptionnel, un ambassadeur extraordinaire. Serge Thériault. Sa participation, avec Kevin Nadeau, à un vidéo montrant la relation entre les hommes de bonne volonté et la musique nous a émus aux larmes. Serge était un ami du Festival, de la famille, des familles proches ; Richer, Desrosiers, etc. Il a été, avec Hommage aux Aînés, le groupe qui a donné les notes de notoriété du Festival. Hommage aux Aînés a été le premier groupe à y participer et celui que nous avons reçu le plus souvent. Serge était le plus proche des gens. C’est lui qui nous visitait tous les ans, les résidents du chic motel Bonsoir lors du festival Mémoire et Racines. Il était de la fête de Ti-Bonhomme, celui qui a pris la parole sur le disque souvenir de notre 10e édition. Il était, finalement, de presque tous les événements où le bonheur et le partage de notre patrimoine étaient en valeur.

La famille que je vous disais. Lors de ses funérailles, c’était surréaliste de voir la famille, les musiciens, les amateurs se souhaiter leurs condoléances. Je n’avais jamais vécu ça et c’était sincère, tout le monde était en deuil. Ton humilité, ta façon de rendre tous les autres responsables de ton succès, mais ça mon Serge, c’est juste à cause de toi qu’on l’a vécu. Je t’aime mon ami.

… et Racines

Même après 16 ans, vous présenter une programmation qui va vous surprendre et vous emballer n’est pas une sinécure.

Je tiens à rendre hommage au comité de programmation du festival Mémoire et Racines pour leur vision. Il y a deux ans, ils nous ont présenté Robert Legault et les Mercenaires du Terroir et le Diable à Cinq. Deux groupes qui profitent d’une première vitrine. Deux groupes qui, lors de leurs 2e ateliers, ont fait tabac. Complicité, plaisir, talent… et voilà, ils sont chez nous, à portée de nous pour vous. Je vous l’ai déjà dit ! On aime ce que vous aimez. Ne vous privez pas de ce plaisir.

Il faut quand même parler de Sophie Lavoie, Fiachra O’Reagan et André Marchand dons le dernier opus PORTRAITS a été en nomination pour le disque trad de l’année à l’ADISQ. Sophie et André en sont à leurs 3e participations au Festival.

Au plaisir de vous y rencontrer et de vous entendre dire : On sera là l’an prochain !

Michel Riopel